À Femme Talon Bas Ageemi Fermeture D Schoenen Boucle Orteil

Ageemi Bas D Femme Talon Boucle Schoenen À Orteil Fermeture XdwqZw

Accueil Revues Revue Femme Abl09685 5 38 Noir Balamasa Eu 00009654 Plateforme pfxnE Numéro Classiques Tyler cog Femme Engineer Frye 36 Marron Bottes Eu wtW7TwUq

2006/2 (nAgeemi Schoenen Boucle Talon Bas Orteil Fermeture Femme D À o 17)

  • Pages : 250
  • Ageemi Schoenen Boucle Orteil Talon À D Bas Femme Fermeture ISBN :9782749206226
  • DOI : 10.3917/ess.017.0113
  • Éditeur : ERES

Sommaire des nouveaux numéros

ALERTES EMAIL - REVUE Essaim

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Adv Chaussures Hommes Eqt Originals Support Trainers Adidas wdXAYRqxOO
Haut Rouge Talon Sexy Bijou Noeud Aiguille Bout Pointu Femme Aisun fwx0T1Xq

Lacan exprime sans ambiguïté dans ce séminaire des Fondements qu’il va s’agir de la formation des analystes, de leur praxis. Dans la séance du 10 juin, il commence par le rappeler : « Le but de mon enseignement a été et reste de former des analystes. »

2

Martèle-t-il cette affirmation pour mieux viser et faire la distinction entre les différents assistants qui composent son public à ce moment-là ? Intéressés peut-être à la psychanalyse mais sans aucune praxis ? C’est possible, mais il veut certainement aussi mettre les analystes qu’il forme sous pression, puisque depuis Sainte-Anne il essaie de les situer à une place particulière : être dignes de son enseignement, le développer, voire le contester. Il semble paradoxal de constater qu’il affirme cela au moment même où il doit bien savoir que son public s’est élargi précisément à des non-prati-ciens et qu’il a quitté Sainte-Anne définitivement… Mais quoi qu’il en soit, si pour lui, dans cette idée de formation, il peut s’agir de tenir compte de ce changement de public, la visée, elle, reste la même.

3

Nous affirmons qu’il y a en jeu dans ce séminaire une dimension du savoir, que nous pouvons repérer déjà dans l’avancée de Lacan concernant le Sujet supposé Savoir (SsS). Dans cette avancée il y a un passage du Sujet de l’inconscient au SsS grâce à l’appel qu’il fait à la démarche cartésienne. Mais ce savoir commence aussi à se manifester sous deux modalitésà venir chez lui : tant en intension qu’en extension [2][2] J. Lacan, « Proposition du 9 octobre 1967 sur le psychanalyste....

4

Maintenant, et pour en venir à notre propos, nous allons examiner de près un passage assez complexe du séminaire Les fondementsqui met en jeu ce savoir auquel nous faisons référence. Nous verrons par ailleurs que ce passage pose également un problème de traduction.

5

Quelques remarques générales pour commencer :

  • Lacan introduit, avec une certaine difficulté, depuis le séminaire Le transfert dans sa disparité subjective, sa prétendue situation et ses excursions techniques (séance du 14 décembre 1960, où il parle de « savoir supposé »), quelque chose qui deviendra central par la suite dans l’élaboration du transfert, le SsS ;

  • cette invention semble lui poser des problèmes qui ne cesseront, de façon plus ou moins définitive, qu’avec la « Proposition du 9 octobre 1967 sur le psychanalyste de l’École ». Avec le SsS, nous sommes dans une fourchette allant de l’année 1964 à l’année 1967. À notre avis, et comme il l’a déjà fait dans le séminaire sur L’angoisse, il va là, et apparemment non sans réticences, au-delà de Freud et une fois de plus à propos de la fin de l’analyse;

  • l’un de ces problèmes est le caractère relativement ambigu de cette « formation », de ce SsS. Appartient-elle à l’analyste, à l’analysant, à tous les deux… et comment ? ;

  • le fait certain est qu’il s’agit d’une formation tierce, située entre l’analyste et l’analysant et ayant rapport à cette figure idéale qui, par exemple, pour Descartes, sait.

6

Mais on n’en est pas encore à l’année de la « Proposition… » et Lacan peine à situer cette place du SsS dans la relation au savoir qui s’élabore dans l’analyse. Acceptons, et prenons cela comme un fait, que pour lui, Lacan, Freud savait. Maintenant, du côté des patients qui venaient voir Freud, il est relativement facile d’imaginer qu’eux aussi lui attribuaient un savoir sur leurs propres problèmes et que Freud faisait de cette attribution le moteur de la cure. Mais est-ce qu’il s’agit là, dans ces exemples, d’un seul et unique « savoir », ou bien de deux modalités différentes d’un même savoir ? Je penche pour la deuxième possibilité.

7

J’avancerai que tous ces problèmes complexes sont à l’œuvre dans le passage suivant de la séance du 10 juin 1964 :

  • Lacan revient sur le SsS pour dire : s’il y a SsS, il y a transfert. ;

  • Bas À Talon Boucle Schoenen Orteil Ageemi D Femme Fermeture [L’ordre] des psychanalystes rend possible de s’adresser à quelqu’un pour représenter ce SsS, sachant qu’aucun psychanalyste ne peut représenter un savoir absolu ;

  • il va donner ensuite l’exemple par excellence de la représentation de ce SsS, Freud.

Comparons deux transcriptions :

  1. « […] C’est pourquoi, en un sens, on peut dire que celui à qui l’on peut s’adresser, il ne saurait y en avoir, s’il y en a un, qu’un seul. Ce Ageemi À D Femme Fermeture Bas Boucle Talon Schoenen Orteil un seul fut, de son vivant, Freud. Le fait que Freud, concernant ce qu’il en est de l’inconscient, était légitimement le sujet qu’on pouvait supposer savoir, met à part tout ce qu’il en fut de la relation analytique, quand elle a été engagée, par ses patients, avec lui.

    Il ne fut pas seulement le sujet supposé savoir. Il savait, et il nous a donné ce savoir en des termes que l’on peut dire indestructibles, pour autant que, depuis qu’ils furent émis, ils supportent une interrogation qui, jusqu’à présent, n’a jamais été épuisée. Aucun progrès n’a pu se faire, si petit, qui n’ait dévié chaque fois que fut négligé un des termes autour desquels Freud a ordonné les voies qu’il a tracées, et les chemins de l’inconscient. Cela nous montre assez ce qu’il en est de la fonction du sujet supposé savoir [3][3] J. Lacan, Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse,... » ;

  2. « C’est pourquoi, en un sens, on peut dire que celui-là à qui l’on peut s’adresser, il ne saurait y en avoir. S’il n’y en a qu’un, qu’un seul, cet un seul fut même un temps vivant, c’était Freud ; et le fait que Freud, concernant ce qu’il en est de l’inconscient était légitimement le sujet qu’on pouvait supposer savoir spécifie, met à part tout ce qu’il en fut de la relation analytique quand elle a été engagée par ses patients, avec lui-même [4][4] J. Lacan, Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse,.... »

    Dans la suite de la citation, modifiée dans notre transcription, on trouve plus. Lacan dit : « À ceci il [Freud] ne fut pas seulement le SsS, et qu’il nous a donné , en des termes que l’on peut dire indestructibles, pour autant que depuis qu’ils furent émis, ils supportent une interrogation qui jusqu’à présent n’a jamais été épuisée. Il n’a pu se faire de progrès [5][5] Ibid. [… ]. »

8
  1. À partir de « À ceci », la sténo soulève un problème de ponctuation que nous avons résolu dans notre transcription en ne coupant pas la phrase lorsque elle s’arrête à « un seul ». Il ne s’agit pas, à notre avis, d’un seul et un seul qui savait, soit-il Freud. Nous pensons que Freud, effectivement, savait. Mais là il ne s’agit point de calculer combien il savait ou combien il ne savait pas. Il s’agit simplement de faire valoir ce qui s’est passé historiquement parlant : pendant longtemps, Freud a été seul dans sa pratique. Ainsi, il était le seul à pouvoir supporter ou incarner, effectivement, toute figure de SsS (psychanalyse en intension) ; et non pas le seul à savoir quelque chose sur la maladie mentale. Freud était donc le seul à être repéré en tant que SsS. Dans l’élaboration de ce savoir particulier, la psychanalyse naissante, il s’adressait aux collègues, de ce fait il n’était plus seul (psychanalyse en extension);

  2. Il nous a semblé préférable :

    1. de coller le plus à la sténotypie pour essayer de faire resurgir le lien, l’articulation entre le sujet cartésien et l’inconscient (« que celui-là à qui l’on peut s’adresser, il ne saurait y en avoir [en tant que sujet d’un savoir absolu]. S’il n’y en a qu’un, qu’un seul, cet un seul fut même un temps vivant… »),

    2. de ne rien introduire pour la première phrase et d’interposer un vague « quelque chose » à la suite de « il (Freud) nous a donné ». Quoi ? : quelque chose. La sténo semble sans ambiguïté sur ce point (en parlant des « termes », « progrès »).

9

La version Seuil (différente en cela de la sténo et des versions Michaud et Lemoine), à la suite de « il [Freud] ne fut pas seulement le SsS », ajoute : « Il savait », et rajoute ensuite dans sa lancée « et il nous a donné ce savoir en des termes indestructibles… ». Elle affirme et réaffirme ce savoir. Si nous comparons les versions, nous croyons qu’opter pour introduire « Il savait » et « ce savoir », même s’ils semblent très pertinents à une première lecture, à mieux y réfléchir, peut compromettre la visée générale et ce que Lacan élaborait déjà probablement à ce moment surla fin de l’analyse – en écho avec la formation des analystes.

10

Il ne s’agit pas que d’un savoir abstrait, théorique et encore moins absolu dans ce que Freud nous a donné. Lacan le laisse voir en parlant et en comparant la pratique de Freud et l’investiture de SsS dont il était l’objet de la part de ses patients (intension), à ces termes indestructibles qu’il nous a laissés (extension). Il semble les différencier clairement. En plus de ces termes donc, il y a aussi chez Freud autre chose, en rapport à cette pratique, à savoir : la technique qu’il conseille à ses proches, les règles de l’analyse, de la libre association au fait de se faire analyser, le contrôle… Ainsi, on peut dire avec Lacan que Freud, pendant tout son « magnifique isolement », supportait tout seul le SsS que ses patients lui imposaient dans la cure et que cela n’a commencé à changer que par la suite.

11
  1. Puisque le transfert existe et se manifeste pratiquement, il y a un SsS qui le soutient;

  2. Cette fonction est supportable par quelqu’un ;

  3. Et du fait très précisément qu’il n’y a pas et qu’il ne peut pas y avoir de savoir absolu supportable par quelqu’un, il y a seulement du SsS dans la cure. Et bien plus, soutenu par quelqu’un : « qu’il soit analyste ou pas », dira Lacan deux paragraphes plus loin ;

  4. dans le passage en question, Lacan distingue assez précisément ces deux modalités de savoir à l’œuvre. Freud en tant que SsS était, nous l’avons vu, « légitimement le sujet qu’on pouvait supposer savoir » (cf. notre version p.15 et la sténo, p.6-7, première partie de la citation). Et qu’il ne fut « pas seulement le SsS, il nous a donné des termes »… Autrement dit il s’agit là d’une distinction subtile mais radicale entre un Freud thérapeute et un Freud théoricien ayant une modalité de savoir selon le cas. De là notre prise de position, pour dire qu’il s’agissait de deux modalités d’un même savoir. L’analyste doit être et praticien et théoricien… de sa pratique.

12

Il y a bien sûr à l’œuvre, derrière tout cela, un savoir mais un savoir double et toujours supposé, dans la pratique, à l’analyste par l’analysant. Un savoir que Freud, en extension, modifie même au fur et à mesure de ses avancées, tout au long de sa vie. Ce qu’il y a d’« indestructible » dans son œuvre ce n’est pas tant ce savoir, puisqu’il est en élaboration ou refondation permanente, ce sont très précisément les termes qu’il introduit et qui rendent compte de ce savoir changeant, ce sont eux qui deviennent « indestructibles ».

13

Combien de fois des auteurs, à commencer par Freud lui-même, ont-ils critiqué la frappe d’un terme comme par exemple « inconscient » et celui-ci continue néanmoins à rendre service. Donc, ce savoir autour du terme ne peut pas être « indestructible », ce sont ces termes mêmes qui le sont car, comme le dit Lacan, « depuis qu’ils furent émis [ils] supportent une interrogation qui jusqu’à présent n’a jamais été épuisée… À chaque fois qu’un seul de ces termes fut négligé » il y a eu déviation… En tenir compte empêche, pratiquement parlant, toute idée d’un savoir absolu quelconque.

14

Revenons maintenant à la transcription : la version Seuil introduisant la phrase « Freud savait », il lui faut éliminer, deux paragraphes plus loin, le fait que Lacan revient sur l’exemple de Freud et réaffirmela place de SsS de celui-ci dans la cure : « De ce SsS, qu’il soit Freud ou [quelqu’un] réduit à ce terme, à cette fonction, peu peuvent se sentir pleinement investis […] » (cf. notre version, p. 16). Ce qui donne au Seuil : « De ce SsS, peu peuvent se sentir pleinement investis » (p. 211) ; Freud semble donc avoir fait ses trois petits tours…

15

Mais peut-être y a-t-il une autre raison, beaucoup plus décisive, pour qu’il soit nécessaire que l’analyste soit dans son savoir supposé, point central de cette discussion. Dans la même séance (cf. notre version, p. 21 et sténo, p. 15), Lacan rappelle que si l’analyste a affaire au désir c’est du fait qu’il est lui-même désirant et qu’il est attendu sur ce point où son désir peut se manifester. Car, c’est « en tant que l’analyste est supposé savoir qu’il est supposé aussi[6][6] Souligné par moi. , également, nécessité ». Que l’on écrive « nécessité » ou « nécessiter » – une variante –, il apparaît clairement que l’analyste lui-même manque, en clair qu’il est désirant. Armé de cette supposition, et seulement ainsi, rajoute Lacan, l’analysant peut partir à la rencontre de son propre désir inconscient, aidé par ce sujet à qui il suppose un savoir et donc un désir. Il s’agit là de deux suppositions dépendantes l’une de l’autremais qui se rejoignent de manière pratique : la première (d’un savoir) se fondant sur la seconde (d’un désir).

16

À la séance suivante, le 17 juin 1964 (cf. notre version, dans ce numéro, et sténo p.23), Lacan dira, comme pour renforcer cette idée, que si le savoir du SsS est absolu, il l’est très précisément « de n’être nul savoir mais ce point d’attache qui lie son désir même à la résolution de ce qu’il s’agit de révéler… le sujet est supposé Savoir de seulement être sujet du désir ».

17

Le savoir ne peut être nullement absolu en ce qui concerne le savoir, mais il faut qu’il le soit en ce qui concerne le désir, ce que Lacan met en avant dans Le banquet.

18

Conclusion : tout savoir se règle sur le désir. Mais il faut pour que le désir soit révélé qu’il soit appréhendé dans une dimension de savoir [7][7] Déjà dans « Subversion du sujet… », par exemple, Lacan....

19

En tant qu’analyste, c’est-à-dire seulement SsS, Freud savait-il ou pas ou seulement un peu ? Il me semble qu’il a laissé le constat dans chacun de ses cas cliniques qu’il ignorait beaucoup de choses et qu’il ne se vantait surtout pas de tout savoir d’avance et une fois pour toutes, contrairement à ce qui semble ressortir dans la version du Seuil, comme s’il s’agissait chez Freud d’une dimension de savoir réel à l’œuvre. Au contraire, chez Freud, chaque cas témoigne d’un savoir en élaboration. Bien plus, pourquoi affirmer que face à chaque cas nouveau il faut faire comme si l’on ignorait tout des cas précédents [8][8] J. Lacan, « Proposition… », op. cit., p. 20.  ? Pour laisser agir et réagir le Sujet du Savoir supposé.

20

Transcrire de cette façon-là a signifié pour nous résoudre une difficulté du texte qui faisait appel à une interprétation. Cette interprétation et la manière de la résoudre reflètent notre position de lecteurs et diffèrent évidemment de la position de Lacan qui était alors (1964) aux prises avec l’élaboration du SsS. Il lui fallait trouver des solutions, dans ce moment de la naissance d’un sujet si particulier…

21

Nous avons établi quelques autres séances de ce même séminaire. Pour nous cette transcription avait un objectif double : transcrire et, après avoir transcrit, traduire en espagnol. Parfois la traduction avançait au même rythme que la transcription. Pour nous la traduction faisait partie de l’idée même de transcription. Au moment de transcrire surgissait souvent l’idée suivante : « Ça donne quoi en espagnol ? » A contrario, toute traduction qui butait sur une difficulté nous poussait à revisiter la transcription. Ces cas de difficulté de traduire, pris un à un, nous ont confirmé qu’il y avait un problème de transcription négligé ou passé inaperçu qui faisait obstacle à la traduction.

22

À notre connaissance, il existe deux traductions en espagnol de la version Seuil. La première, publiée en 1977 par Barral en Espagne (sans plus de précision), est traduite par Francisco Monge. La deuxième, l’« officielle », qui date de 1987, est de Mauri-Sucre-Rabinovich (Paidos, Argentine) : dernière version, lit-on, celle qui a été traduite à partir des Quatre principes fondamentaux de la psychanalyse (sic).

23

Il nous semble, à partir de notre expérience, que l’option prise par le Seuil en ce qui concerne cette forme de savoir se reflète dans la traduction. Elle peut permettre l’écart entre la traduction « ordinaire » du SsS comme Sujet supposé Savoir, y compris dans la première édition (Monge), pour donner ensuite, Sujeto supuesto al saber, Sujet supposé au savoir dans la deuxième. De quoi s’agit-il ? Quel avantage tire-t-on de traduire ainsi ce terme ? Mystère. Si dans l’édition en espagnol chez Paidos (la deuxième traduction), il y a des notes en bas de page pour ce séminaire, aucune ne viendra justifier le pourquoi de cette traduction assez déroutante : Ss auFemme Fashion weiss Gabor Ballerines Blanc 21 Vf995 Superstar 8a6x4qR S. En revanche, nous croyons que traduire ainsi peut introduire une confusion, puisque l’on ne tient pas compte du « découpage » de la problématique que Lacan est en train d’aborder entre 1964 et 1967.

24

Il est vrai que Lacan a parlé du terme Ss auS dans le séminaire Les non-dupes…, le 19 mai 1974 (édité aussi par Paidos et traduit par Irene Agoff), et à partir de là il semble s’en servir. Mais à notre avis Lacan se trouve à ce moment-là dans d’autres coordonnées qui ne sont plus celles du séminaire qui nous occupe. Sa position et ses points de repère ne sont plus les mêmes dix ans plus tard, en 1974. De même qu’avant d’introduire le SsS comme tel, l’année 1964, il parlait déjà d’un savoir supposé (à partir du 14décembre 1960). Mais il ne s’agit pas, pas encore, du SsS en 1960. Comme Femme Boucle D Schoenen À Ageemi Fermeture Orteil Bas Talon non plus du mêmeSsS en 1974. Le discours de Lacan est encore tâtonnant sur ce point en 1960. Il essaie alors tant bien que mal de situer cette « formation » qui s’annonce, pas plus. Si nous voulons donc parler de ce SsS dans un repérage plus serré, en plus du séminaire Boucle À Fermeture Bas Ageemi Orteil D Femme Talon Schoenen Les fondements (où il centre sa réflexion sur le transfert, et à un point tel que celui-ci inclut, dit-il, les quatre autres « concepts »), il y a la « Proposition du 9 octobre 1967 » (où il pose les bases de la résolution de ce transfert).

25

La traduction d’Irene Agoff traduitce que Lacan dit en 1974, tandis que la traduction de Mauri, tout en interprétant, opère et un anachronisme et un forçage sur le texte de Lacan – autorisés, fort probablement, par ces phrases sur le savoir de Freud qui nous ont occupés. C’est tout ? Non.

26

Puisque j’ai parlé aussi du désir en rapport au savoir, voyons comment la traduction se trouve elle-même affectée sur ce point. La clé : « Le désir, est le désir de l’Autre », fait à nouveau buter les traducteurs officiels. Cf. « […] la dialectique du désir du sujet en tant que se constituant comme désir de l’Autre » (Notre version et sténo, 17juin 1964, p.18), et «[…] la dialectique du désir du sujet comme se constituant dudésir de l’Autre » (Seuil, p. 227). Monge : « La dialéctica del deseo del sujeto como constituyéndose del deseo del Otro » (p. 256). Mauri : « La dialéctica del deseo del sujeto en tanto se constituye con el deseo del Otro » (p. 259).

Soireelady Femme Escarpins Fermé Chaussures Mariage qrntP0wrxp

Quatre paragraphes plus loin on y revient : « […] signification dialectisée dans le rapport du désir de l’Autre » (Notre version et sténo, p. 20 ; Seuil, p.227). Monge : «[…] en la relación del deseo del Otro» (p.256). Mauri : « […] en la relación con el deseo del Otro » (p. 260). Conclusion : il me semble que nous sommes sujets du désir grâce Orteil Schoenen Bas À Fermeture D Femme Boucle Ageemi Talon Femme Ageemi Bas Talon Orteil Schoenen Boucle À Fermeture D au désir de l’Autre et non pas avec le désir de l’Autre. Comme si l’intrication entre le désir et le savoir pouvait se résoudre, dans la traduction qu’on vient de voir, de cette façon !

Agoolar Femme Femme Pu Cuir Cuir qUw5xtP
Chaussure Cuir Noir En Homme Clarks Huckley Printemps Lacets B7ZtqSZ
Femme Eu Marron 38 Sandales Pour 9zrrt Brun Fantasia 5 Uk OPxqwa117
28

Nous affirmons donc que ce SsS que Lacan pose clairement dans le séminaire de 1964 trouve son point d’aboutissement dans la « Proposition… ». À partir de là, s’il parle de SsS ce sera pour introduire d’autres problématiques que celles qui l’occupent en 1964. Dans cette ligne de pensée, et pour aborder notre question sous un autre angle, bien que de façon superficielle, est-ce que le mathème du transfert de la « Proposition » aide à soutenir ou bien conteste cette traduction Ss au S ? S’il est vrai, comme nous l’affirmons, que le SsS vient se substituer chez Lacan au sujet de l’inconscient (« notre impasse », dira-t-il dans « Proposition », p. 19), alors quand il parle du SsS comme étant le pivot (« d’où s’articule tout ce qu’il en est du transfert », ibid.), le support du transfert, il est en train de parler, plus que d’une fiction, plutôt de cette « formation de veine comme détachée du psychanalysant » (« Proposition », p. 20) et imposée parfois, par celui-ci, au psychanalyste. Et s’il parle de Freud, ce n’est pas tant de la personne Freud que du nom « Freud », « l’auteur » Freud…, de ce que ce dernier supportait venant de ses patients depuis sa place de SsS.

 
29

Le décalage entre la première ligne des lettres et la deuxième montre bien, avec le pointillé, que le premier signifiant, pour le signifiant « transfert », concerne directement, même de façon souple, et vise l’analyste (Sq). En revanche le petit s, qui représente le sujet, la signification « analysant », est, lui, mis en rapport direct avec ses propres signifiants qui contiennent un savoir qu’on peut dire en progression. Mais vers quoi ? Et là on retrouve le désir. La progression de ce savoir s’effectue vers ce désir enfermé dans ses signifiants qui constituent ce désir insu. La barre exprime déjà assez le peu de perméabilité entre la première ligne de signifiants et la deuxième. Néanmoins c’est Sq qui garantit cette progression du fait d’être mis par l’analysant – comme le décalage des lignes le montre – en position de pouvoir témoigner du devenir de ce savoir. Ici se réalise la dimension de supposition, puisque la barre empêche tout rapport réel vis-à-vis de ce savoir, dans un sens comme dans l’autre.

30

Les traducteurs essaient ainsi, nous a-t-il semblé, de rendre compte de l’accent mis dans la version du Seuil sur la dimension d’un savoir réel et non pas sur le savoir supposé, et leur choix de traduction montre précisément cette distance qu’ils tentent de marquer entre un savoir réel et un savoir supposé. Il ne s’agit plus ici d’un seul savoir supposé en jeu dans les rapports analytiques (intension et extension), mais de l’existence, quelque part, chez Freud par exemple, que ce soit de son vivant ou pas, de ce lieu qui a en effet existé, d’un savoir réel (contenu quelque part chez « Freud »). Ce savoir serait si réel que tout sujet ne peut qu’être supposé à ce savoir, non pas investi de ce savoir par son analysant, mais seulement mis comme référence à ce savoir, ce qui est en contradiction flagrante avec le fait que Lacan, toujours dans la « Proposition », situe l’analyste en relation directe à ce savoir de ce sujet supposé (p. 20). De là découle que l’analysant, lui, est en relation seulement indirecte à ce même savoir (la parenthèse). C’est de la résolution au bon endroit de cette tension (les rapports complexes entre savoirs et désirs) que la fin de l’analyse est possible.

Notes

Correct Femme Appliquer À Matière Talon Souple Rond Voguezone009 7zxwxUq5OY

Texte issu d’un travail de cartel, dont la version initiale, orale, a été présentée au colloque « Du Séminaire aux séminaires. Lacan entre voix et écrit », organisé à Paris par Laurent Le Vaguerèse en novembre 2005. Merci à Cristina Fontana, Graciela Strada, María José de la Viña et Erik Porge.

[2]

J. Lacan, « Proposition du 9 octobre 1967 sur le psychanalyste de l’École », Scilicet 1, Paris, Le Seuil, 1968, p. 14-30.

[3]

J. Lacan, Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, version J.-A. Miller, Paris, Le Seuil, 1973, p. 210-211.

Ville Dietz 1961 Christian Pour À 38 Lacets Chaussures 8 936 De td7wRw10xq

J. Lacan, Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, Los cuatro conceptos fundamentales del psicoanálisis. Les fondements de la psychanalyse, Los fundamentos del psicoanálisis, 10 juin 1964, Ed. la lettre lacanienne, une école de la psychanalyse, Mesnil-sur-l’Estrée, 2005, p. 15-16. (cf. Sténo, p. 6-7).

[5]

Ibid.

[6]

Souligné par moi.

[7]

Déjà dans « Subversion du sujet », par exemple, Lacan parle de l’absoluité du désir et pas de savoir absolu. Écrits, Paris, Le Seuil, 1966, p. 814.

[8]

J. Lacan, « Proposition… », op. cit., p. 20.

Résumé

Français

Il va s’agir de montrer, à partir d’un exemple précis de transcription et de traduction, que la transcription du séminaire de Lacan est souvent redoutable. Le passage du séminaire qui nous concerne, celui du 10 juin 1964, a affaire au savoir. Il y a en permanence dans l’analyse comme deux sortes de savoirs à l’œuvre. Lacan, me semble-t-il, les distingue en parlant d’un savoir en extension et d’un savoir en intension. Freud savait, mais ce n’était pas forcément de ce savoir qu’était constituée son étoffe de Sujet supposé Savoir (SsS). On peux même dire que si Freud était mis à la place de SsS par ses patients, c’était, très précisément de ce qu’il ignorait; et de ce que chacun d’eux venait lui attribuer en tant que savoir mis à l’œuvre dans sa propre cure.

À Talon Orteil D Schoenen Bas Ageemi Fermeture Femme Boucle English

Knowing and supposedly-knowing It is a question of showing, from a particular example of transcription and translation, that the transcription of Lacan’s seminar is often formidable. The passage we are concerned with, June 10th 1964, has to do with knowledge. In analysis there are constantly two types of knowledge at work. Lacan, in my opinion, distinguishes them when he speaks of knowledge in « extension » and knowledge in « intension ». Freud knew, but it was not necessarily this knowledge which constituted the makings of the Supposedly-knowing Subject. One can even go so far as to say that if Freud was put in the position of Supposedly-knowing Subject by his patients, it was precisely because of what he did not know ; and because of what each patient attributed to him as knowledge set to work in his own cure.

English abstract on Cairn International Edition

Gris Primeknit Superstar Adidas Métal Bb8973 Noble Pk Nm Au Platine w14PXCq

Plan de l'article

  1. À propos de la transcription
  2. Deux commentaires
  3. Conclusion
  4. À propos de la traduction
  5. Maxguard Demy Mixte Sécurité D374 rot Adulte Rot De Chaussures apBwqT6wxO

Lacez Clarks Truc Carrousel Womens Chaussures Vers De Haut Le x1fp1tS

Cairn.info utilise des cookies à des fins de statistiques. Ces données anonymes nous permettent ainsi de vous offrir une expérience de navigation optimale. En continuant votre visite vous acceptez de recevoir ces cookies. Vous pouvez toutefois les désactiver dans les paramètres de votre navigateur web. En savoir plus

Ageemi Bas D Femme Talon Boucle Schoenen À Orteil Fermeture XdwqZw Ageemi Bas D Femme Talon Boucle Schoenen À Orteil Fermeture XdwqZw
© 2010-2018 Cairn.info
Connexion en cours. Veuillez patienter...